Habituellement, le pouvoir est comparé à une autorité dans le monde réel. Mais quand vous regardez de près, les deux termes sont absolument différents l’un de l’autre. Le pouvoir est quelque chose que l’on appelle la capacité d’influencer l’attitude ou le comportement de tout individu. Alors que l’autorité est généralement une représentation de la position de quelqu’un. Il est dérivé de sources multiples comme l’ancienneté, la compétence technique, etc. Le pouvoir d’un manager est considéré comme sa capacité à demander aux subordonnés ce qu’ils souhaitent qu’ils fassent. En termes plus simples, lorsque vous élargissez le concept d’autorité, vous obtenez le pouvoir.

Vidéos suggérées

Play
Play
Slider

Puissance et autorité

Le pouvoir du manager peut être mesuré dans sa capacité à –

  • Punir les individus
  • Retirer les récompenses
  • Fournir des récompenses, etc.

Ainsi, les principales sources de pouvoir peuvent être considérées comme la personnalité dominante, l’expertise, les récompenses, etc. Alors que l’autorité est décrite comme un pouvoir institutionnalisé qui est conféré officiellement par l’organisation. Nous avons appris la différence entre l’autorité et le pouvoir. Maintenant, nous allons élargir le concept d’autorité pour le comprendre davantage.

Concept d'autorité

Concept d’autorité

En gestion, l’autorité se résume comme un droit de guider et de diriger les activités des autres.

En outre, pour les protéger de leurs réponses qui sont également en tandem avec les objectifs organisationnels.

C’est donc un droit qui utilise les ressources de l’organisation pour prendre les décisions. Pour cela, l’autorité a le droit de diriger les autres afin que les individus exercent leurs fonctions.

Cela aide également à atteindre les objectifs organisationnels. En outre, il fait référence au droit de prendre les décisions et de les exécuter.

En termes alternatifs, cela peut aussi être dit comme un droit d’agir. Barnard dit que l’autorité est un caractère de communication dans une organisation formelle en raison de laquelle un contributeur l’accepte.

En outre, l’autorité peut être le pouvoir nécessaire pour prendre les décisions qui peuvent guider l’action des autres.

En savoir plus sur l’importance et les étapes de la délégation ici en détail.

Caractéristiques de l’autorité

Le concept de pouvoir suit certaines caractéristiques. Ce sont:

L’autorité est considérée comme une relation entre les deux personnes – les subordonnés et leur supérieur. Les personnes de supériorité encadrent la décision et la transmettent. Ils pensent que les subordonnés accepteront ces décisions et les exécuteront.

La personne qui se voit attribuer une position d’autorité est légitime et légale. Cette position est soutenue par la loi, la tradition et les normes d’authenticité. Ainsi, l’autorité est également considérée comme formelle.

L’autorité est nécessaire pour atteindre les objectifs organisationnels. Ainsi, l’utilisation de base de l’autorité est d’influencer l’attitude et le comportement des subordonnés pour faire les bonnes choses au bon moment.

Ainsi, les objectifs organisationnels sont atteints par les subordonnés. La personne qui a autorité influence le comportement des individus qui, autrement, pourraient faire la chose.

La personne qui a une position d’autorité n’en jouit pas de manière illimitée. Il y a des limites et des limites auxquelles la position d’autorité peut être atteinte. Il est prédéfini. La personne ayant l’autorité est censée l’utiliser dans le cadre des règles, des politiques et des règlements.

L’autorité donne également à la personne le droit de prendre une décision. De plus, un manager ne peut décider de ses ordres que de ce que son subordonné doit ou ne doit pas faire. Ainsi, l’autorité est exercée en utilisant la décision et en regardant quand elles sont exécutées.

Questions pratiques pour vous

Q. Quel est le droit d’extraire l’obéissance et d’agir des autres.

A. Pouvoir

B. Responsabilité

C. Autorité

D. Aucun

Réponse: C. Autorité

Parce que l’Autorité est considérée comme une relation entre les deux personnes – les subordonnés et leur supérieur. Ainsi, l’utilisation de base de l’autorité est d’influencer l’attitude et le comportement des subordonnés pour faire les bonnes choses au bon moment.

Q. L’autorité ne doit pas être proportionnelle aux responsabilités.

A. Vrai

B. Faux

Réponse: B. Fausse

Raison – L’autorité Doit être proportionnelle aux responsabilités sinon c’est simplement l’utilisation du pouvoir sans avoir un but pour atteindre les objectifs.

Partager avec des amis

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *